mercredi 1 février 2017

dire des secrets, Yolaine Codjovi

Yolaine Codjovi

J'ai retrouvé un échange de courriels qui datait d'avril 2014. Je demandais à une certaine Yolaine Codjovi des conseils pour utiliser des encres qui s'effacent en sérigraphie. On m'avait dit qu'elle avait fait un livre sur le secret. Que sa démarche m'intéresserait. Je n'ai jamais vu son travail, jusqu'à hier. 

Travail éditorial et expérimental autour du secret, de la stéganographie et de la cryptographie, son livre renferme un récit que l’on découvre et qui s’enrichit à l’aide d’une multitude de codes. Imprimées avec des encres réagissant au froid ou à la lumière, certaines parties sont invisibles. La pagination, les titres et la tranche, quant à eux, sont cryptés et contiennent plusieurs mystères. Le lecteur doit participer pour découvrir des jeux typographiques qui en révèlent davantage sur l’univers de cette fiction et l’histoire du personnage principal.







Source: Behance