dimanche 31 janvier 2016

Donner forme à une résidence, Fanette Mellier


Entre 2007 et 2009, la graphiste Fanette Mellier a réalisé une résidence consacrée à une recherche sur le livre au Pôle graphisme de la Ville de Chaumont. Son projet « Chaumont : fictions (des livres bizarres) » consistait à donner forme à des écrits d’auteurs invités : Éric Chevillard, Céline Minard, Laure Limongi et Manuel Joseph.

Pour clore sa résidence, elle a créé, avec Grégoire Romanet, un espace commun, convivial et festif appelé « l’Encroyable », où ont eu lieu des rencontres, des conférences et des soirées. «Il est né d’un  fantasme   : celui d’une poétisation éphémère et hors échelle de l’impression.»

L’Encroyable s’apparente à une feuille blanche de 300 m2 peinte au sol, sur laquelle est disposé un mobilier un peu spécial : bar(re)s chromatiques, banc de coupe, kiosque-hirondelle… L’espace vierge au centre est une piste de danse.


Le «kiosque-hirondelle» ouvre ses volets tous les matins pour présenter les travaux créés pendant la résidence, reliés ensemble dans de grands livres et attachés à la table par des signets de soie géants.

Les codes techniques de l’imprimerie ont été convoqués en référence aux problématiques abordées pendant la résidence, tout autant qu’ils constituent un dénominateur commun pour les graphistes.









mercredi 27 janvier 2016

Peep-hole, dessiner le langage

Peep-Hole Sheet est une publication trimestrielle dédiée aux écrits d'artistes. Chaque numéro est consacré à un artiste, invité à proposer un texte inédit dont le contenu, le sujet et la forme sont totalement libres. Les textes sont publiés dans leur langue originale, accompagnés de leur traduction en anglais et en italien.

Le projet de Peep-Hole Sheet repose sur le postulat que les artistes sont les catalyseurs d'idées privilégiés, et s'adresse à tous ceux qui souhaitent pouvoir lire les artistes sans aucun filtre.


Peep-Hole Sheet n° 24 – A Drivel
Keren Cytter
Emprunt d'un style rappelant Witold Gombrowicz, cette nouvelle écrite par Keren Cytter prend peu à peu la forme d'un récit insensé au gré des entrelacement continus entre les personnages, leurs histoires et leurs souvenirs





Peep-Hole Sheet n° 22 – The Mask
Katrín Sigurðardóttir
Un texte collaboratif né d'un échange et d'une amitié de longue date entre l'artiste Katrín Sigurðardóttir et la poète Kristín Ómarsdóttir.





Peep-Hole Sheet n° 19 – The World of Things – Silent Today!
Judith Hopf
Judith Hopf part de la Lettre de Lord Chandos de Hugo von Hofmannsthal (1902) pour développer l'hypothèse d'un langage caché qui permettrait de résoudre l'aporie de l'insuffisance des mots et de la dissolution de la parole face au désordre du moi et du monde, en réconciliant les mots, les choses et l'art.





Ça donne envie de tous les acheter!



jeudi 7 janvier 2016

Le Drap blanc, Atelier Circulaire



Le Drap Blanc est un projet d'installation et de publication dans lequel j'archive ce qu'il ne reste plus de mon père. Je fixe mon attention sur les blancs qui constituent une vie et j'essaie de comprendre comment ce qui a totalement disparu – un corps, la tessiture d'une voix, une odeur, une psyché, un secret –, continue d'imprimer ses traces au présent.

J'ai fait une présentation de ce travail en cours dans l'Atelier Circulaire pendant l'hiver 2016 à l'occasion d'une résidence réalisée dans les ateliers.