mercredi 25 septembre 2013

Ville en papier, Arthur Desmarteaux et Allison Moore


Et puis, je n'avais pas encore parlé non plus de la Biennale d'estampe de Trois-Rivières qui avait lieu cet été. Il y avait beaucoup de très belles choses desquelles j'essaierai de parler prochainement, mais ce que je cherchais surtout, c'étaient des propositions qui sortent les arts d'impression du cadre. Elles étaient rares, mais j'ai été gâtée en terminant mon tour sur la frise Micropolis 2.0 d'Arthur Desmarteaux et Allison Moore, une oeuvre en constante évolution, composée de sérigraphies et d'impressions numériques sur cartons découpés, de vidéos et de son, et qui évoque une rue commerciale fictive avec les piétons et les véhicules qui la parcourent. Ce projet a été réalisé à Montréal, Toronto et Québec dans les ateliers de gravure Engramme, Graff et Open Studio. 







Au feutre, Kim Kielhofner


J'ai eu un coup de coeur pour les dessins et collages de Kim Kielhofner l'an dernier à Expozine. J'ai acheté plusieurs de ses petits dessins et je viens juste de les mettre dans des cadres. Ça m'a donné envie d'en parler ici.











Source: http://www.giantpixie.com/